La CNBF est très mobilisée pour parfaire les indicateurs d’égalité femmes hommes : écarts de rémunération, taux de promotion, parité parmi les plus hautes rémunérations, etc.

Elle publie ainsi son indice, largement supérieur à la norme de 75 sur 100 diffusée par le Ministère du Travail.