Dernière mise à jour le : 27 Mars 2013

Avocat inscrit en France et exerçant dans un autre pays de l’Espace économique européen


L’avocat inscrit à un barreau français et exerçant une activité (permanente ou par voie de détachement) dans un pays membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen est affilié de plein droit à la CNBF.

Cependant, il peut bénéficier du principe d’unicité de législation applicable (affiliation dans un seul pays) s’il remplit les conditions prévues aux articles 11 et suivants du Règlement européen 883/2004. Les conditions sont détaillées sur le site du Centre des liaisons internationales et européennes de sécurité sociale.

Pour bénéficier d’une dispense d’affiliation à la CNBF, il doit produire un formulaire A1 délivré par l’autorité compétente du pays dans lequel il est affilié à titre obligatoire.

Par exception au principe d’unicité de législation qui veut éviter qu’un travailleur ne soit pas assuré dans le pays où il exerce ou qu’il soit assuré deux fois, le cas peut se produire que l’avocat soit tenu d’être obligatoirement affilié aux organismes de deux pays ou plus.
Selon les cas, le caractère obligatoire (ou non) d’affiliation à la CNBF est indépendant du pays de résidence ou de la nature de l’activité (exercée à titre principal ou non).

 

Textes de référence, avocat exerçant au sein de l’Union européenne

 
Droit communautaire : règlement CE 883/2004 et règlement d’application 987/2009.

 



Mot-clés : étranger; dispense; affiliation